Antoine RAVEZ

Né en France, à La Roche-sur-Yon en 1952, ce peintre « globe trotter » est dans la lignée de ses pères Vendéens : Charles Milcendeau, André Astoul (son grand-père), Jean Launois ou Henry Simon.

Le personnage est discret mais son œuvre n’est pas anonyme.

Apprécié pour ses portraits, connu pour ses travaux sur le monde du Cirque, du Cranaval, ou de la Tauromachie, Antoine Ravez nous promène également avec surprise dans des mondes familiers comme : la rue et ses marchés, la vigne, les ports, le rivage estival et ses jeux d’été. Autant de sujets qu’il traite , en passant avisé, d’une couleur incisive à l’encre, au pastel ou à l’huile. Il débusque, dans la foule, l’homme dans son intimité.

Ce regard à l’état brut transcrit sans frontière, simplement, avec cœur et tendresse, nos singuliers quotidiens.
M.W.K

“On peut, avec une infinie précaution, trouver un regard influencé (par André Astoul, son grand père) dans les portraits exécutés par Antoine, mais on ne reconnaît plus aucune trace de similitude dans le flot de paysages, de scènes de marché, de bords de mer, de natures mortes, de nus, de courses de taureaux, et encore moins sur les canchas ou évoluent des pilotaris puissants, étonnants de justesse pour un non basque et non pratiquant…y apportant sa touche si personnelle qui pourrait le priver de signature.”

Paul Azoulay